Vous êtes ici : Accueil > enseignement d’exploration biotechnologies > les biotechnologies dans le domaine industriel > Bilan carbone et sélection des souches
Publié : 4 février 2013

Bilan carbone et sélection des souches

Réaliser un bilan carbone

Au cours de la fermentation, il y a une diminution de la concentration en saccharose (source de carbone) jusqu’à sa disparition complète.

Le carbone a été utilisé pour former :
Du xanthane qui est une molécule organique
De la masse bactérienne (le nombre de bactéries a augmenté au cours de la « fermentation ». Ces bactéries, comme tous les êtres vivants, contiennent des molécules organiques donc carbonées)

Du CO2 : les bactéries ont respiré et ont donc rejeté ce gaz qui contient du carbone.

Faire le bilan carbone, c’est repérer si on retrouve la totalité du carbone contenu dans le saccharose en additionnant la quantité de carbone contenu dans les bactéries, dans le xanthane et dans le CO2 rejeté.

Pourquoi réaliser ce bilan ?

Chaque souche a sa spécificité qui la rend plus ou moins intéressante pour la production : On choisira de préférence une souche peu polluante (faible rejet en CO2 et qui produit beaucoup de xanthane)

On peut aussi sélectionner selon le type de milieu :
exemple remplacement du saccharose par de l’amidon de blé, utilisation d’une source d’azote différente (sous forme organique comme l’extrait de levure ou sous forme minérale comme le nitrate d’ammonium)

Même si la souche a une très bonne production en xanthane, il faudra aussi tenir compte du coût des matières premières.